Tag Archives: rights

Couture Courage Congo


① memo 20170818 ~ Couture Courage Congo ~ Couture Courage Congo ~ (FR dessous / below) – The courage of african women – Congolese Fashion Parade « Dignity by creating couture » at the Atelier Marcel Hastir – Brussels – August 3, 2015 – with Anne-Sophie Maier, Aurélie Ferriere, Caroline Hack, Ewa Malinowska, Florette Mavunda, Isabelle Asguet, Katia Fournier, Maria Palatine et Michaëla Ngindu wa Nzengu. For the Young Congolese Women’s Group – DJFC , Kikwit , DR Congo & the Robert Maistriau Foundation. A short film by Michel van der Burg (August 7 2015 / updates : August 16 , 2015 / August 18 , 2017)
FR – Le courage des femmes africaines – Défilé de robes « La dignité par la création couturière » à l’Atelier Marcel Hastir – Bruxelles , 3 août 2015 – avec Anne-Sophie Maier, Aurélie Ferriere, Caroline Hack, Ewa Malinowska, Florette Mavunda, Isabelle Asguet, Katia Fournier, Maria Palatine et Michaëla Ngindu wa Nzengu. Pour la « Dynamique de la Jeunesse Féminine Congolaise ASBL » DJFC , Kikwit , DR Congo & la « Fondation Robert Maistriau ASBL » . Un court-métrage de Michel van der Burg (7 août 2015 / mise à jour : 16 août 2015 / 18 août 2017)
Film tech note : filmed with Canon Legria mini X – unfortunately with ‘interview’ audio settings for an interview I did earlier that day.

Couture Courage Congo

Couture Courage Congo - Atelier Marcel Hastir 2015

Couture Courage Congo – Atelier Marcel Hastir 2015

Couture Courage Congo – Atelier Marcel Hastir 2015
(FR dessous / below)
The courage of african women
Congolese Fashion Parade « Dignity by creating couture » at the Atelier Marcel Hastir – Brussels – August 3, 2015
For the Young Congolese Women’s Group – DJFC , Kikwit , DR Congo & the Robert Maistriau Foundation
A short film* by Michel van der Burg

FR
Couture Courage Congo – Atelier Marcel Hastir 2015
Le courage des femmes africaines
Défilé de robes « La dignité par la création couturière » à l’Atelier Marcel Hastir – Bruxelles , 3 août 2015
Pour la « Dynamique de la Jeunesse Féminine Congolaise ASBL » DJFC , Kikwit , DR Congo & la « Fondation Robert Maistriau ASBL »
Un court-métrage* de Michel van der Burg

Links
Atelier Marcel Hastir
Fondation Robert Maistriau

DJFC in the news

Young Congolese Women’s Group (known by its French acronym, DJFC) / Dynamique de la jeunesse féminine congolaise
Congolese Women Refuse Poverty
Des associations de femmes refusent la pauvreté

Note
* Film version 1 : 2015/08/07 – version 2 : 2015/08/16

Afghans & Belgians « We want justice »

Afghans & Belgians  « We want justice »  Belgen en Afghanen eisen rechtvaardigheid. Zij eisen van België een rechtvaardiger asielbeleid. Image Rémi Dalvio / Michel van der Burg

Afghans & Belgians « We want justice » Belgen en Afghanen eisen rechtvaardigheid. Zij eisen van België een rechtvaardiger asielbeleid. Image Rémi Dalvio / Michel van der Burg

Video with English captions | sous-titres Français | Nederlandse ondertitels:

 

Start video
>> click ‘CC’ >> ON
>> option English  /  FR & NL (Français + Nederlands)

Or – for better quality  on mobile devices   watch on YouTube HERE

NL – Belgen en Afghanen eisen rechtvaardigheid. Zij eisen van België een rechtvaardiger asielbeleid. Toespraken Amir Mohammad Jafari (12 jaar, scholier en Afghaanse vluchteling in België) & Simon Gronowski (advocaat, 82, Belg) 20 nov 2013 bij aankomst van de stille solidariteitsmars voor Afghaanse vluchtelingen in Brussel (België). Foto (Gronowski) : Rémi Dalvio. Bedankt Philippe Renette (België) voor de vertaling in het Frans van de speech van Amir. Reportage – video : Michel van der Burg (michelvanderburg.com)

EN – Belgians and Afghans demand justice. They demand Belgium changes its asylum policy.
Speeches by Amir Mohammad Jafari (12 y, student and Afghan refugee in Belgium) & Simon Gronowski (Belgian lawyer) 20 nov 2013 on the arrival of the silent solidarity march for Afghan refugees in Brussels (Belgium). Photo (Gronowski) : Rémi Dalvio. Thank you Philippe Renette (Belgium) for the translation of the speech of Amir in French. Report – video : Michel van der Burg (michelvanderburg.com)

FR – Des Belges et Afghans demandent justice. Ils demandent la Belgique modifie sa politique d’asile. Discours par Amir Mohammad Jafari (12 ans, élève et réfugié Afghan à la Belgique) et Simon Gronowski (avocat, 82, Belge) 20 novembre 2013 sur l’arrivée de la Marche silencieuse de solidarité pour les réfugiés Afghans à Bruxelles (Belgique). Photo (Gronowski) : Rémi Dalvio. Merci Philippe Renette (Belgique) pour la traduction du discours de Amir en français. Reportage – vidéo : Michel van der Burg (michelvanderburg.com)

NL – Speech (toespraak) Amir Mohammad Jafari**

Geachte mevrouw De Block en alle inwoners van dit land.

Ik ben Amir Mohammad Jafari, 12 jaar.

Ik ben de stem van alle kinderen en jongeren zonder papieren.

Inwoners van dit land, mevrouw De Block, eigenlijk wil ik maar één ding: meeleven!

Graag nodig ik jullie uit om :

– één dag in mijn schoenen te staan

– één dag in een vreemde taal naar school te gaan

– één dag in de wenende ogen van mijn mama te kijken

– één dag niet zeker te zijn of je die dag iets te eten zal hebben

– één dag schrik te hebben dat de politie je uit het huis zal zetten

– één dag de afschuwelijke beelden uit ons thuisland op tv te zien

– één dag het gevoel te hebben dat niemand naar je luistert

– één dag mijn nachtmerries te hebben

– één dag je post niet te willen lezen

– om één dag de enige te zijn die het slechte nieuws aan je ouders kan vertellen

– om één dag illegaal genoemd te worden.

Maar ook één dag…
één dag hier gelukkig te mogen zijn.

Alvast bedankt!

FR – Traduction du discours de Amir Mohammad Jafari en français

Chère madame De Block – habitants de ce pays.

Je m’appelle Amir Mohammad Jafari. J’ai 12 ans.

Je suis la voix de tous les enfants et de tous les jeunes sans papiers.

Habitants de ce pays, Madame De Block, en fait, je ne souhaite qu’une seule chose : de la compassion!

Je vous invite volontiers à :

– partager mon sort pendant rien qu’une journée

– suivre pendant une seule journée les cours dans une langue étrangère

– regarder pendant une seule journée dans les yeux en larmes de votre maman

– vous demander un jour si vous aurez à manger le lendemain

– ressentir pendant une seule journée la peur de vous faire expulser par la police

– voir un jour des images affreuses de votre pays d’origine à la télévision

– avoir rien qu’un jour le sentiment que personne ne vous écoute

– faire pendant une seule journée les cauchemars que je fais

– ne pas vouloir lire sa correspondance

– etre un jour le seul qui peut annoncer la mauvaise nouvelle à ses parents

– etre appelé un jour illégal.

Mais aussi un jour …
un seul jour être heureux ici.

Merci d’avance! “

Speech  – declaration – delivered (in French) by Simon Gronowski in Brussels, Nov 20, 2013**
FR – Discours – déclaration – par Simon Gronowski à Bruxelles, le 20 Novembre 2013

“Je m’appelle Simon Gronowski.

Depuis des années, je témoigne partout contre la barbarie nazie.

Partout je dis que mon père, en 1920, a quitté sa Pologne natale, fuyant l’antisémitisme et la misère et est entré en Belgique en fraude, en clandestin.

C’était un “sans papier” avant la lettre, un réfugié politique et économique.

A l’époque, il a été bien accueilli en Belgique et rapidement régularisé.

Voilà pourquoi je dis partout que je suis solidaire des “sans papiers”.

Ils ne viennent pas ici pour leur plaisir mais car dans leur pays ils ont faim ou ils ont des problèmes politiques.

Mais ils n’ont rien fait de mal et il ne faut pas les mettre en prison, dans des centres appelés “127Bis”.

Et surtout pas les enfants, car moi on m’a mis en 1943 à onze ans dans une prison: la Caserne Dossin à Malines.

Je suis solidaire de la situation actuelle des Afghans en Belgique.

La sécurité dans leur pays est loin d’être vérifiée et leur vie y serait en danger, surtout quand en 2014 les troupes internationales partiront.

En attendant il faut suspendre l’expulsion de tous les Afghans et leur accorder un permis de séjour, pour eux, leur famille et leurs enfants.

Beaucoup de jeunes Afghans sont déjà scolarisés depuis des années, ne connaissent plus leur pays d’origine, mais seulement leur seul pays, la Belgique.

Je demande que mon pays, la Belgique, conformément à sa tradition, les traite avec humanité et leur assure une vie paisible dans la dignité.”

Continue reading